Le cinéma

Le cinéma est souvent attaqué car stéréotypé et sexiste toutefois tout voire comme discrimination ou sexiste peut être une caricature un peu rapide :

Il existe des réseaux de femmes tel que : Smart girls, Writers Lab, Pacific Standard   

La nudité est souvent attaquée voire le cas récent de la série Game of thrones mais on peut également se souvenir de la scène de l'interrogatoire de Basic Instinct qui avait fait polémique. Une sélection d'affiche sur la nudité  représentation identique :

http://cineday.orange.fr/actu-cine/dossier-cine/10-affiches-qui-osent-le-nu-CNT000000eat3c/photos/

D'après le magazine Forbes, l'acteur le mieux payé d'Hollywood  Robert Downey a engrangé 80 millions de dollars l'an dernier, près de 30 millions de dollars de plus que l'actrice la mieux payée, Jennifer Lawrence (52 millions de dollars).

1. Robert Downey Jr. — 80 millions de dollars
2. Jackie Chan — 50 millions de dollars
3. Vin Diesel — 47 millions de dollars
4. Bradley Cooper — 41.5 millions de dollars
5. Adam Sandler — 41 millions de dollars
6. Tom Cruise — 40 millions de dollars
7. Amitabh Bachchan — 33.5 millions de dollars
8. Salman Khan — 33.5 millions de dollars
9. Akshay Kumar — 32.5 millions de dollars
10. Mark Wahlberg — 32 millions de dollars

Si on parle de rentabilité c'est l'acteur Harrison Ford qui arrive en tête 4.71 milliards : https://fr.news.yahoo.com/cinema-harrison-ford-acteur-le-plus-rentable-histoire-152430271.html

Pour les séries Télévisées c'est une femme qui est en tête quand on ne parle pas de sexisme cela dépend du sexe en tête ? Suivant le genre, l'intérêt portait à la série ou film et la capacité de l'acteur ou l'actrice à remplir les salles ont également une influence sur la rémunération à lire également http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2015/10/21/coup-de-pub-feministe-chez-les-actrices-de-hollywood-271139.html#more

En  2013  http://www.purebreak.com/news/sofia-vergara-un-meilleur-salaire-que-les-hommes-au-classement-des-acteurs-de-tv-les-mieux-payes/67789

http://www.staragora.com/news/top-10-des-actrices-de-series-les-mieux-payees-kaley-cuoco-et-sofia-vergara-au-top/51

Le classement 2017 du top 10 des acteurs les mieux payés :

http://lifestyle.boursorama.com/pop-culture/top-10-des-acteurs-les-mieux-payes-en-2017/

"Établi selon les revenus perçus entre l’été 2016 et à l’été 2017, il démontre que le talent n’est pas toujours là où on le croit, ou qu’il n’est pas toujours rémunéré comme on le pense."

"Pour les cinéphiles amateurs de grands rôles et de chef-d’oeuvre du 7e art, le classement peut surprendre. En effet, ce ne sont pas des acteurs de génie et/ou oscarisés qui figurent dans le top 3, mais des hommes souvent cantonnés à des rôles stéréotypés. "

C'est deux passages sont également valable pour les femmes que se soit pour le talent comme pour "les rôlles stéréotypés"

"Ce que montre aussi ce classement, c’est que les actrices continuent d’être bien moins rémunérées que les acteurs. Emma Stone, comédienne la mieux payée du moment, a touché 26 millions de dollars… Elle reste donc très loin des 68 millions de dollars empochés par Mark Wahlberg. À titre de comparaison, les dix actrices les mieux rémunérées en 2017 ont amassé 172,5 millions de dollars au total, contre 488,5 millions de dollars pour leurs collègues masculins."

Les hommes ne gagnent pas le même salaire, les femmes c'est pareil le type de film, le nombre d'entrée, plusieurs paramètres font le salaire d'un acteur ou d'une actrice Hollywood adopte également des normes féministes  par exemple la représentation de femme et le rôle de la femme dans les films d'action. Sur le salaire l'égalitarisme voudrait un salaire car même métier cependant  c'est un égalitarisme sexué.

 

http://madame.lefigaro.fr/societe/les-7-chiffres-effarants-des-stereotypes-homme-femme-au-cinema-020915-97996

Ce fin observateur a scruté les bandes-annonces des cinq films les plus vus en France de novembre 2013 à mai 2014. Parmi les 58 trailers recensés, ceux d'American Bluff, Le Loup de Wall Street, 12 years a slave, Hunger GamesLes gazelles, Rio 2, Robocop ou encore Yves Saint Laurent. Le but ? Relever et comptabiliser qui, de la femme ou de l'homme, rit, crie, frappe, conduit la voiture ou encore réalise le film... Une expérience en apparence saugrenue mais instructive qui met en lumière le rôle du cinéma dans le renforcement des stéréotypes de l'homme viril et fort et de la femme douce qu'il faut protéger.

L'étude se concentre que sur 58 trailers il serait plus intéressant de faire une étude plus large avec les autres catégories de film voir série télévisée féminine (héroïne féminine) et leur représentation des hommes.  Si on se base sur deux films comme 50 nuances de grey ou  Magic Mike XXL qu'elles sont les équivalents cinématographiques pour un public masculin ?

 

Qui répend ou defend des stéréotypes :

http://www.aufeminin.com/evenement/dans-le-coeur-des-femmes/top-30-films-pour-filles.asp

http://www.elle.fr/Societe/News/Jacky-aux-royaume-des-filles-un-film-qui-denonce-les-stereotypes-2661158 (en applicant des stéréotypes et un "résumé" simpliste)

http://www.aufeminin.com/culture/album916042/notre-top-30-des-films-pour-filles-0.html#p9

http://seriestv.blog.lemonde.fr/2015/10/27/supergirl-un-beau-plaidoyer-post-feministe/#xtor=RSS-32280322

http://fabiusmaximus.com/2015/10/29/castle-future-of-marriage-family-90098/ Le mariage et ses évolutions. La représentation de l'homme dans la série ?

https://www.causeur.fr/hollywood-series-servante-ecarlate-feminisme-148129

https://fr.cinema.yahoo.com/post/140680117858/les-10-meilleurs-films-f%C3%A9ministes-pour-la-journ%C3%A9e

https://fabiusmaximus.com/2017/07/06/scary-next-steps-in-the-gender-revolution/

https://fabiusmaximus.com/2017/12/19/the-last-jedi-feminism-and-screw-up-guys/

https://fabiusmaximus.com/2018/04/13/role-models-in-film-for-men/

https://www.causeur.fr/forme-de-l-eau-oscar-critique-toro-149966

Ce film est un exemple-type de l’inclusion rider, cet addendum que les plus crétins des acteurs et actrices (y compris Frances McDormand, qui a profité de son Oscar de meilleure actrice, dimanche dernier, pour s’en faire le promoteur) voudraient faire ajouter à tous les contrats désormais : une expression inventée en 2016 par deux femmes, une spécialiste de communication, Stacy Smith, et une avocate des droits civiques, Kalpana Kotagal. Il s’agit d’une clause visant à établir une juste représentation des femmes et des minorités dans les films.

https://fabiusmaximus.com/2018/03/24/review-of-pacific-rim-uprising/

Like many or most films these days, the women are clearly better in every way than the men. It is an oddity that the women are not running the show (perhaps they will in the sequel). In some films the superiority of the women followers is ludicrously large over their male leader (e.g., Percy Jackson & The Olympians).

https://fabiusmaximus.com/2018/05/06/a-review-of-tully/

https://fabiusmaximus.com/2018/06/30/review-of-oceans-8/

The one major guy in the plot is a weasel, and not very bright (his stupidity carries the plot at a key point). Sandra Bullock threatens him, and he bows before her righteous anger (as guys always do in modern films, since it is wrong to hit girls who attack you).

https://fabiusmaximus.com/2018/06/17/review-of-incredibles-2/

"Elastigirl steps out from the shadow of Mr. Incredible, resuming her career as a solo heroine. She is omnicompetent and uniformly awesome. Also, women are the only voices of authority in the film (even as teenagers). Guys’ commands and advice are ignored."

https://fabiusmaximus.com/2018/03/06/film-review-of-red-sparrow/

"Many critics shared Puchko’s condemnation of Red Sparrow‘s violation of political correctness. This is quite daft, since the film is a feminist parable. The pitch to the studio was probably “Let’s do a Cold War spy flick version of The Last Jedi!” Lawrence plays Rey, but without the Mary Sue. Their thick ideological blinders prevented most critics from seeing this. Red Sparrow is an addition to the growing genre of female killers, along with Atomic Blonde and La Femme Nikita. And female super-spies, such as Angelina Jolie in Salt (2010) — which has themes similar to that of Red Sparrow.

Unfortunately, the films loses its momentum as the go girl theme becomes dominant.  In every confrontation between Lawrence and a guy, she wins. Sometimes by intimidation. Sometimes by force. Sometimes by deus ex machina, because She intervenes. The film’s conclusion is foreordained: grrl-power triumphant. As usual in films and on TV (but unlike life), she initiates all kisses, and is more sexually aggressive than her CIA boyfriend."

"There are two ways to show the hero’s exceptional strength in fiction. First, by showing strength greater than the average or more-than-average other characters. Second, by diminishing the other characters. Red Sparrow does the latter. The key male characters lose IQ points during the film as if they’re swilling mercury instead of vodka. In a key scene near the end, the 41-year old master spymaster acts like a smitten teenage boy."

https://fabiusmaximus.com/2018/04/16/review-of-new-lost-in-space-2018/

"This show is useful not just as a snapshot of modern American, but allows a comparison showing how we have changed. In the original series (1965-1968), John Robinson was the family patriarch. A brilliant scientists, physically and morally strong, brave, and a good father. His wife was beautiful, intelligent, warm, wise, and compassionate. Netflix has taken almost all of John’s strengths (except courage) and shifted them to Maureen – in addition to her original strengths (which included courage). She is now super-awesome. She even has humility and grace. She apologizes to her husband when she did not take his good advice. She congratulates him when he does something well (e.g., driving backwards very fast)."

"I occasionally talk to young men about the young women they see in films and TV shows. That is, about the characters portrayed – not the actresses. These women tend to be athletic, beautiful, intelligent, self-reliant (“I can take care of myself”), and kick-ass (the new Lost In Space “is all about the badass ladies“). They are the exemplars of what our parents and schools seek to produce."

http://madame.lefigaro.fr/celebrites/maiwenn-bizarrement-on-a-un-peu-moins-damis-quand-le-succes-survient-100817-133569

Maïwenn, actrice et réalisatrice, qui a obtenu en 2011 le prix du Jury au Festival de Cannes pour le film Polisse, déclare à Madame Figaro :

Je suis anti-mouvement féministe et je trouve absurde ce débat récurrent autour du manque de réalisatrices en sélection au Festival de Cannes. Je n’aimerais pas qu’un jour un individu soit sélectionné pour son sexe et non plus pour la qualité de son film. Il y a moins de femmes en compétition tout simplement parce qu’il y a moins de réalisatrices que de réalisateurs. Ce métier fait appel à des hormones très masculines, et quand je suis sur mon plateau, c’est comme si mon côté féminin était remisé au placard. Mais je n’ai jamais été confrontée à des financiers qui ne voulaient pas produire mon film sous prétexte que j’étais une femme.

 

 

Sur le film Wonder Woman,, quelques passages :

https://fabiusmaximus.com/2017/06/05/causes-of-rising-hatred-in-america/

“So, to all the men complaining that a couple screenings of Wonder Woman exclude them, I say this: just shut up. Women have had to deal with the bullshit of non-representation for generations, and we will probably keep having to deal with it for generations to come. …Any man who doesn’t respect that doesn’t understand what Wonder Woman’s been fighting for all these years.
 

“As for the frisson of male outrage – that’s all too expected, not to mention the product of gluttonous entitlement. Just as reverse racism is structurally impossible, so too is reverse sexism: many – though not enough of us – understand that the world is organized so as to buttress the power of white heterosexual men. You cannot be discriminated against in a world that is made for you.”
 

Belief in universal right — human rights — has transformed western societies during the past two centuries. They have not become Heaven or utopia, but have displayed rapid progress toward social justice on a scale — in both space and time — seldom seen in history. In America that has meant fantastic breakthroughs in rights for women and African-Americans, pushing back against generations of sexism and racism.

This has meant special programs for women, even as women students caught up with and then surpassed male students. For African-Americans, the quest for integration has been to some extent replaced by demands for black-only spaces. As seen at Evergreen College in Washington, quite violent demands (see a gentle description of this fascinating story, and a more explicit one at USA Today). And social justice warriors demand increasingly severe changes to US society, using the government’s power vast power to convince or compel.

The quest for special rights for these and other oppressed groups appears never-ending. As seen — on a small scale in the Wonder Women screenings — the quest for human rights has been replaced by new goals. Now the Left seeks social justice through social engineering. As part of this the great civil rights have been retconned, given new meanings directly opposite to their original intent. Prohibition of discrimination by gender or race becomes authorization for special treatment by gender or race.

 

Il serait anormal de parler de cinéma et de féministe sans mentionner l'actrice Emma Watson et de proposer un petit rappel :

http://hommelibre.blog.tdg.ch/apps/search/?s=watson

"À propos de vulnérabilité elle ne parle pas au nom des centaines de milliers d’hommes sans domicile fixe (la population masculine représente le 83% des situations les plus préoccupantes en France), des suicides masculins – environ 80% d’hommes en occident, pour ne citer que ces deux situations de grande vulnérabilité."

"Emma Watson reste dans le communautarisme féministe, dans l’humanitaire de genre."

"Votre interlocutrice gagne certainement beaucoup plus que des millions d’hommes dans le monde. Elle peut s’offrir des palaces, des villas, des yachts…, quand ces derniers se tuent au boulot pour faire vivre leur famille. Est-ce parce que Emma Watson est une femme que seule la moitié féminine de la planète l’intéresse ? S’investir uniquement dans la cause des femmes est un communautarisme ; défendre celle des deux sexes est un humanisme."

Un exemple d'action de l'actrice : ONU femme et l'université

 

 

Récemment une idée a fait son apparition celle de quota dans le financement du cinéma en fait les femmes ne représentent pas 50 % dans la réalisation des films et récompense c'est le moment de mettre en oeuvre des mesures non discriminate.

Cette action nous a fait penser aux déclarations de Louis-Jean Cornier quand il a répondu une journaliste qui lui demandait s’il était pour ou contre la parité hommes-femmes dans les festivals de musique  :

« A priori, je suis contre, car je veux qu’on fasse passer l’art avant le sexe. (…) Du côté de la technique, ce que je veux, c’est avoir la meilleure équipe possible. Mais on n’est pas proche de l’équité parce que les techniciennes n’ont pas beaucoup d’expérience... »

Après bien évidenment le tribunal sociétale le renoncement  :

« … j’ai l’air d’un gros mononc débile et arriéré (ndla: personne vieux jeu au Québec). Tous les gens qui me connaissent savent que je ne suis pas ce gars là, que je suis pour la parité homme-femme point. (…) Mais je sous-estime à quel point je fais partie des plus privilégiés de ce monde : je suis un homme blanc hétérosexuel. »

En lire plus : http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2018/03/17/excuses-no-excuses-290798.html#more

Cette idée de parité et de financement féminin avance l'idéoligie féministe dans le cinéma se renforce :

https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/parite-et-egalite-francoise-nyssen-prete-a-conditionner-les-aides-publiques-ed62a3fe55fc371391bbbab81aabf8ce

La ministre de la Culture Françoise Nyssen a annoncé dimanche à Cannes être "prête" à ce que les aides publiques versées dans le secteur du cinéma "soient conditionnées à des objectifs en matière de parité et d'égalité salariale".

"Je crois à la nécessité des incitations, des quotas: quand les choses ne changent pas d'elles-mêmes, c'est à nous de les faire changer", a dit Françoise Nyssen.

Dans le cadre du 71e Festival de Cannes, la ministre participait dimanche matin à une conférence pour la promotion de l'égalité femmes-hommes et la lutte contre le harcèlement sexiste, dans le prolongement du mouvement #MeToo.

Françoise Nyssen souhaite organiser un vaste débat public sur ces sujets dans le 7e Art, qualifiant le harcèlement sexiste et l'inégalité femmes-hommes de "réalités indignes de notre modèle de société, de notre démocratie, de la sphère artistique et de notre République".

https://www.zonebourse.com/actualite-bourse/Montee-des-marches-feministe-au-festival-de-Cannes--26574430/

Quatre-vingt-deux actrices, réalisatrices ou productrices ont monté samedi les marches du Palais des Festivals de Cannes pour réclamer plus de parité et de transparence dans le cinéma, point de départ de l'onde de choc de l'affaire Weinstein.

"Les femmes ne sont pas une minorité dans le monde et pourtant notre industrie dit le contraire.

"Nous mettons au défi nos institutions pour organiser activement la parité et la transparence dans les instances de décision et partout où les sélections se font", a-t-elle ajouté.

En 71 éditions et 1.645 films, le festival de Cannes n'en a sélectionné que 82 réalisés par des femmes.

 

Une conclusion plus souriante :

http://www.slate.fr/story/108067/seins-arme-ultime#xtor=RSS-2